Me suivre et me contacter!

Facebook: Papillons d'Onyx
Instagram: papillonsdonyx
Hellocoton: Papillons d'Onyx

E-mail: papillonsdonyx@gmail.com

8 juin 2012

[Words] Pieter Hugo - Roger Ballen - De la collection

Bonjour tout le monde,

Je reviens ce matin avec un billet consacré à l'exposition qui sera inaugurée ce soir au Musée de l'Elysée à Lausanne, à 18h. Comme vous le savez peut-être, ce musée est totalement dédié à la photographie. De très belles expositions ont eu lieu dans ses murs, par exemple; Charlie Chaplin, ReGeneration 1 et 2, Controverses, Le théâtre du crime et dernièrement Photomaton(sachez d'ailleurs que le musée s'est offert une machine photomaton qui vient tout droit des États-Unis et qui date des années '70. Vous pouvez prendre 4 poses différentes et aurez le plaisir de repartir avec des clichés presque collector! Cette merveille a eu tellement de succès qu'il a été décidé de la laisser de façon permanente dans la cafétéria de l'établissement).
En ce qui concerne l'exposition qui ouvre ses portes aujourd'hui et ce jusqu'au 2 septembre 2012, vous pourrez découvrir trois thèmes différents mais finalement liés car tous trois représentent des photographes actuels en passe de devenir de grands artistes - si ce n'est déjà fait- et qui ont pour sujet l'Afrique du Sud.


L'exposition débute avec Pieter Hugo qui est d'origine américaine et qui a mis sont art au service de l'Afrique du Sud. Il y a plusieurs séries à découvrir; celle des hommes et des animaux, du génocide rwanndais, de Messina, des cultivateurs de miel sauvage, des décharges sauvages et de personnes décédées de maladies associées au Sida.

La salle du bas est elle consacrée à Roger Ballen et à son travail effectué à Johannesburg. Il s'agit d'une maison-asile dans laquelle vivent des personnes marginales et délaissées par la société. Cette demeure est également habitée par des oiseaux et d'autres animaux comme des chats, des rats, des poules, des lapins qui y vivent en toute liberté. La cohabitation avec l'homme se fait naturellement et donne lieu à des scènes surréalistes que l'on découvre avec curiosité et perplexité. D'autant plus que toutes sortes d'objets viennent se mêler à ces groupes; des jouets, des outils, des meubles et des dessins aux murs...


La dernière partie de l'exposition est consacrée à la Collection du Musée. Le but est de mettre en valeur quelques pièces de fonds déposés dans les archives et qui ne sont pas visibles du public. On y découvre donc du Marcel Imsand, du Hans Steiner, etc...
Je vous laisse le lien direct vers le site internet du musée et vous souhaite une excellente visite!

Nadia

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire